Sculpteur de pierre franche granit et marbre

Remi Deroure

 

 

« La grammaire des formes et des styles de l'antiquité » aux éditions "Office du Livre", donne un aperçu du contenu archaïque qu'affectionnent souvent les sculpteurs.

En effet, ce qui ne s'avère pas conscient est revisité au travers d’oeuvres en pierre réalisées en atelier, témoignage d’un héritage "d'enfance

Présentation du choix : les roches

L’approche artistique s’est structurée à partir d’un travail de recherche scientifique en 1983. La nature et les études géologiques ne suffisaient pas à satisfaire l’élément du poète. La science s’avérait insuffisante.

Toucher, travailler, former les pierres apparut rapidement comme une évidence. L’émotion esthétique et idéaliste engendrée par le contact des pierres fut renforcée par le travail des différentes roches, avec leur dureté, leur couleur et leur forme spécifiques.

Après le travail des têtes (environ 140 œuvres), il a fallu apprendre, à partir de monolithes, à façonner des corps afin de réaliser des œuvres plus abouties et réalistes.

 

Travail actuel postmoderne pourrait entretenir des ressemblances avec l’art antérieur au classicisme gréco-romain.